La Fédération québécoise des clubs quads applaudit la reprise des activités de plein air mais ne comprend pas pourquoi le Quad fait partie des oubliés du déconfinement !

Nous travaillons depuis bientôt deux mois de concert avec le Gouvernement pour faire appliquer les mesures gouvernementales imposées suite à la pandémie. Nous avons déposé un plan structuré et adapté aux nouvelles directives afin de se conformer aux nouvelles réalités pour reprendre nos activités de façon progressive et sécuritaire tant pour nos clubs que pour leurs membres.

Le quad se pratique à l’extérieur, nous sommes habillés de la tête aux pieds, nous portons des cagoules, des masques et des casques avec des visières. Nous avons des gants même en été, rien de mieux pour se protéger et éviter la propagation des microbes… Un quadiste est certainement plus protégé qu’un gars à cheval. En général les quadistes sont seuls sur leur véhicules ou accompagnés d’un membre de la famille… Les sentiers sont nombreux, il est rare de rencontrer du monde dans un même secteur. La distanciation en quad est de rigueur !

Le plus grand nombre des utilisateurs se trouve en région, là où le déconfinement a déjà débuté. Nous sommes prêts pour encadrer les clubs et organiser un retour en se conformant aux directives gouvernementales.

La situation actuelle nous inquiète terriblement, nos utilisateurs sont frustrés car ils savent que nous devons nous conformer aux décisions prises par la Santé publique. Avec tout le travail qui a été fait en amont pour participer à la reprise, nous croyons que des annonces positives seront annoncées prochainement.