Le Club quad Mauricie tient à mettre les pendules à l’heure au sujet du projet-pilote concernant les motos Enduro.

Vous savez, le conseil d’administration du club a autorisé la tenue d’un projet-pilote pendant un an afin de permettre la circulation des motos ENDURO du bar Central à Saint-Georges-de-Champlain vers Hérouxville, Saint-Tite jusqu’au chemin du Grand Marais, c’est-à-dire aux limites du Club quad Mauricie.

Nous savons que ce projet-pilote plait à bien des conducteurs de motos Enduro. Ceux-ci aimeraient voir le tronçon autorisé s’allonger et pouvoir circuler sur l’ensemble de notre réseau, ce qui n’est pas possible présentement.

Avant d’aller plus loin, démystifions ensemble la différence entre un motocross et une moto Enduro. Un motocross est fait pour le circuit fermé sans avoir les équipements requis pour circuler en sentiers. Ils sont interdits autant dans nos sentiers, sur la route que dans le réseau de sentiers de la FQMHR. Une moto de type Enduro est un véhicule muni de deux roues, de lumières à l’avant et à l’arrière, de miroirs, d’un indicateur de vitesse, d’un tuyau d’échappement conforme, etc. Nous vous épargnons les autres différences, mais vous comprendrez qu’il s’agit d’un véhicule semblable à une moto qui respecte le Code de la sécurité routière et la Loi sur les véhicules hors route.

Bilan provisoire de ce projet-pilote :

  • 1- Dans la grande majorité des cas, les motos Enduro respectent les règlements et lois en vigueur dans nos sentiers fédérés, de même que nos agents de surveillance de sentiers. On vous en remercie!
  • 2- Lorsque nous avions autorisé la circulation des motos Enduro, nous avions demandé la présence d’agents de surveillance de sentiers de la fédération des motos Enduro et nous en n’avons malheureusement pas vus jusqu’à maintenant. Point à améliorer!
  • 3- Nous rencontrons une problématique importante avec les motocross qui circulent illégalement dans nos sentiers dans certains secteurs. C’est ce qui nous restreints actuellement pour élargir l’autorisation des motos Enduro. Nous avons des propriétaires terriens qui n’en peuvent plus des motocross sur leurs terres et même si nous les sensibilisons à l’effet que les motos Enduro respectent généralement les règles en vigueur, ils ne veulent pas qu’on autorise le passage de ces motos. Les propriétaires évoquent rapidement la menace de nous retirer le droit de passage qui est en premier lieu réservé aux quads et côtes-à-côtes.
  • 4- Pour pouvoir circuler dans nos sentiers, les motos Enduro doivent se procurer leur droit d’accès associé à leur fédération (en vente sur http://vente.fqmhr.qc.ca/client/login.php). À ce chapitre, les motos Enduro ont leur laissez-passer. On vous en remercie!

En résumé, nous travaillons fort pour que les propriétaires terriens entre Saint-Georges et Notre-Dame-du-Mont-Carmel acceptent le passage des motos Enduro, mais pour l’instant, ce n’est toujours pas possible. C’est un travail de longue haleine. Le secteur de Mont-Carmel est particulièrement problématique avec les motocross et ça nous cause beaucoup de problèmes. On doit vous l’admettre. Cela dit, nous faisons tout en notre possible pour permettre aux motos Enduro de circuler dans nos sentiers, mais pour l’instant, le seul tronçon autorisé dans le cadre du projet-pilote est le seul endroit où ces véhicules peuvent se promener.

Nous savons que les motos Enduro nous permettent de toucher des revenus supplémentaires lorsqu’ils sont autorisés dans nos sentiers parce qu’ils contribuent avec l’achat de leur droit d’accès à l’entretien de nos sentiers, mais il est difficile de faire comprendre aux propriétaires terriens la différence entre un motocross et une moto Enduro.

Enfin, nous savons que les conducteurs de motos Enduro sont bienveillants, qu’ils respectent nos sentiers et nos droits de passage. Nous vous remercions de votre collaboration. Sachez que nous avons cette volonté d’agrandir le territoire permis et que nous souhaitons travailler main dans la main avec vous pour vous permettre de pratiquer votre loisir en toute sécurité.

Pour l’instant, le projet-pilote se poursuit dans le secteur mentionné au début du message. Il en sera question lors de notre AGA en octobre prochain.

Nous vous tiendrons au courant pour la suite des choses…