Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle aux citoyens que la circulation avec un véhicule hors route (motoneige, autoquad, motoquad et motocyclette tout terrain) dans les réserves fauniques est restreinte et assujettie à certaines règles. En plus d’assurer la sécurité des utilisateurs, la législation en vigueur a notamment pour but d’éviter le dérangement des orignaux dans les ravages, de favoriser la quiétude de la faune et de la protéger, ainsi que d’empêcher l’endommagement des plantations d’arbres. La circulation en véhicule hors route est permise dans les réserves fauniques seulement si l’une des conditions suivantes est respectée :

  • lorsque l’utilisateur emprunte des sentiers identifiés, balisés ou aménagés à cette fin;
  • lorsque l’utilisateur participe à une activité organisée aux termes d’un contrat conclu conformément au deuxième alinéa de l’article 118 de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune (chapitre C-61.1) sur le territoire de cette réserve faunique;
  • lorsque l’utilisateur est locataire de droits exclusifs de piégeage dans cette réserve faunique, titulaire d’un permis de piégeage professionnel, ou une personne visée aux articles 5 à 7 du Règlement sur les activités de piégeage et le commerce des fourrures (chapitre C-61.1, r. 3) que le locataire a autorisée à piéger et qu’elle se rend sur le terrain de piégeage pour y pratiquer une activité liée au piégeage, de même que la personne qui les accompagne;
  • lorsque l’utilisateur y exécute des travaux dans l’exercice de ses fonctions;
  • lorsque l’utilisateur se rend récolter du bois dans une unité territoriale à l’égard de laquelle il est titulaire d’un permis d’intervention pour la récolte de bois de chauffage à des fins domestiques délivré en vertu de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1).

D’autres conditions s’appliquent notamment en période de chasse au gros gibier. Pour obtenir plus d’information, consultez les articles 17 et 26 du Règlement sur les réserves fauniques.

Cet hiver, les agents de protection de la faune exerceront une surveillance accrue pour s’assurer du respect de ces dispositions dans les réserves fauniques.

Les personnes qui circulent en véhicule hors route à l’extérieur des sentiers balisés dans les réserves fauniques s’exposent à une amende minimale de 250 $ et à la perte potentielle du certificat du chasseur ou du piégeur. Une amende de 1 825 $ peut être remise pour avoir dérangé un gros gibier dans son ravage.